Quant au futur du libre-échange…

Le mois dernier, l’Organisation mondiale du Commerce (OMC) a augmenté ses prévisions de croissance du commerce mondial de 2,4 à 3,6% pour 2017, soit presque trois fois plus qu’en 2016. Les grands blocs économiques, dont également l’Union Européenne, en profitent. En même temps, l’OMC freine l’optimisme en soulignant que plusieurs facteurs de risques menacent l’économie mondiale. L’organisation cite les risques géopolitiques, les catastrophes naturelles, mais aussi les tendances protectionnistes, qui constituent, à mon avis, un grand danger pour notre société, pour le commerce international, pour le marché intérieur européen et avant tout pour des économies ouvertes comme celle du Grand-Duché, qui porte l’internationalisation et l’ouverture vers l’extérieur dans son ADN. Continue reading

Formation académique et professionnelle – main dans la main au lieu de coude à coude

La formation universitaire et la formation professionnelle ont pendant longtemps été considérés comme des champs de bataille académiques indépendants l’un de l’autre au Luxembourg. Avec l’apparition et les premiers succès de la formation tertiaire professionnalisante, ce temps est toutefois révolu.

Continue reading

Réforme des pensions complémentaires: une occasion ratée ?

Le Gouvernement a déposé en mars 2017 un projet de loi important[1], qui aboutira à une révision en profondeur de la législation luxembourgeoise sur les pensions complémentaires professionnelles (2ème pilier), notamment en ce qui concerne les obligations d’information, la protection des affiliés, le calcul, le transfert et le rachat des droits acquis, les bases techniques ou encore la fiscalité. Le projet étend par ailleurs l’accès aux régimes complémentaires de pension (RCP) aux indépendants et professions libérales.

Continue reading

Quo vadis télétravail ?

Il est sur toutes les lèvres et il interpelle : le télétravail. Si l’idée de travailler à partir d’un endroit qui n’est pas le lieu de l’entreprise n’est en rien révolutionnaire, c’est plutôt la possibilité donnée par les ordinateurs, tablettes et autre artéfacts connectés qui le rend a priori plus abordable. Plus besoin de clés USB, de documents imprimés, de versions parallèles : la connectivité et la numérisation rendent possible le travail quasi indépendamment du lieu. Continue reading

Advocating free trade and more trade is good. But lending a helping hand is even better!

As announced in my previous blog, I am going to dwell a bit on the relationship between Luxembourg and the Association of South-East Asian Nations (ASEAN), a best practice and obvious illustration of the way we cultivate, maintain and foster economic and diplomatic relations with economies that are of key interest for our members, Luxembourg’s businesses. Continue reading

Après le semestre européen : la semaine européenne

La semaine en cours peut être qualifiée de profondément européenne! Grand soulagement pour les cœurs europhiles du Vieux continent : le nouveau Président de la République française n’a pas l’intention de tourner le dos au projet européen, il prône l’ouverture, le libre-échange et la cohésion de la société européenne. Ce n’est pas la Marseillaise qui retentit à son arrivée à l’esplanade de la fameuse pyramide, ce sont les notes de Beethoven – Emmanuel Macron a choisi de jouer l’hymne officiel de l’Union européenne et il a fait passer le message. Continue reading

Viser les étoiles tout en gardant les pieds sur terre

L’annonce en février 2016 du ministre de l’Economie Etienne Schneider, de faire du Luxembourg « le premier pays européen à exploiter et à valoriser les ressources spatiales », a été très bien accueillie. La presse internationale s’est vivement intéressée au sujet et les retombées médiatiques ont contribué à faire rayonner le Luxembourg au-delà de nos frontières.

Continue reading

2017 : quand digitalisation rime avec esprit d’entreprendre

L’année 2017 sera notamment marquée par l’accélération des processus de digitalisation de la société et de l’économie et, espérons-le, par la nécessaire promotion de l’esprit d’entreprise, surtout eu égard à l’introduction imminente du nouveau statut des Sàrl simplifiées. Ces deux enjeux sont liés: la digitalisation – avec ses ramifications comme l’automatisation, la connectivité et la déminéralisation, avec ses nombreux artéfacts autour du « Tout – Smart », de l’internet des objets, du « big data », mais aussi ses nombreux défis comme la sécurité et la confidentialité – peut véritablement être qualifiée de « game changer ». Les règles du jeu ont changé et les entreprises du commerce traditionnel sont confrontées à de nouveaux canaux de distribution et modèles d’affaires, en passant par l’industrie 4.0 et les prestations de services autour d’équipes pluridisciplinaires jusqu’à la disruption des métiers financiers dans le cadre de la vague des « FinTech » : tous les secteurs et toutes tailles d’entreprises sont concernés. Continue reading

Pensions : contre le statu quo

L’IGSS a récemment diffusé son « Bilan technique du régime général d’assurance pension – 2016 »[1], un document riche d’enseignements et qui met clairement en relief la nécessité absolue de remettre sur le métier la réforme des pensions.

Depuis de nombreuses années déjà, la Chambre de Commerce met en exergue cette hypothèque, pour notre modèle économique et social, que constitue le financement des pensions. Dans son avis publié en avril 2012 à propos de ce qui allait devenir la loi du 21 décembre 2012 portant réforme de l’assurance pension [2], la Chambre de Commerce estimait que les ajustements techniques proposés dans cette réforme (soit schématiquement une diminution graduelle des taux de majoration proportionnelle, un renforcement des règles anti-cumul et l’introduction sélective de modérateurs du réajustement des pensions aux salaires réels) étaient insuffisamment incisifs pour assurer durablement le financement du régime de retraites. Elle affirmait même qu’un véritable « âge d’or économique » serait requis afin de minimiser les effets de la catastrophe annoncée et qu’une réforme future était « d’ores et déjà implicitement nécessaire ».

Continue reading