Digitalisation : le Luxembourg à la hauteur de ses ambitions ?

Si digitaliser n’est pas une fin en soi, c’est bien une condition nécessaire au progrès technologique et sociétal, à l’innovation et aux gains d’efficience, tant pour l’Etat que pour les citoyens et entreprises. Tout le monde a-t-il pris ce virage technologique ? C’est notamment pour répondre à cette question que la Chambre de Commerce a lancé en 2019 un groupe de travail dédié à cette thématique, afin d’évaluer les forces, mais également les faiblesses, du Luxembourg, dont l’ambition est de devenir une « Digital Nation ». Cet article en résume certaines conclusions et recommandations.

Continue reading

National Reform Programme, National Stability Programme, Technical Review of the General Pension Insurance Scheme: A good time to take a look at the country’s challenges 

Being an economic analyst in these times is a challenge. And for good reason: in recent months, the global economic situation has been riddled with a series of significant shocks that have regularly changed forecasts. After, ‘everything depends on vaccination rates’, and ‘everything depends on price trends’, came, ‘everything depends on the situation in Ukraine’. Indeed, beyond the dramatic human consequences of this new crisis that has blindsided the entire world, the invasion of Ukraine has a much greater global impact than we could have imagined: increased shortages of electronic materials and raw materials in general, scarcity of basic food products, and more. Above all, this international crisis is right on the heels of a previous international crisis that already greatly weakened the economic fabric. 

Continue reading

Programme national de réforme, Programme de stabilité et de croissance, Bilan technique de l’assurance pension : l’occasion de faire le point sur les défis du pays

Être conjoncturiste à l’heure actuelle est un défi. Et pour cause, ces derniers mois, la conjoncture mondiale est ponctuée de chocs plus ou moins importants modifiant inlassablement les prévisions. Après le « tout va dépendre de la couverture vaccinale », le « tout va dépendre de l’évolution des prix », est venu le temps du « tout va dépendre de la situation en Ukraine ». En effet, au-delà des conséquences humaines dramatiques de cette nouvelle crise qui a pris de court le monde entier, l’invasion de l’Ukraine a un impact global bien plus important que ce à quoi nous pouvions nous imaginer : aggravation de la pénurie des matériaux électroniques, et des matières premières en général, raréfaction de produits alimentaires de base, etc. Surtout, cette crise internationale talonne de près une autre qui a déjà fortement fragilisé le tissu économique.

Continue reading

Moving from a linear economy to a circular economy

Russia’s recent invasion of Ukraine on 24 February has led to a further surge in energy and commodity prices. The price of a barrel of Brent crude oil has quickly gone above USD 100, the first time this has happened since 2014, reaching almost USD 150 at the start of the 10th week of the year. As for wheat, last Friday it reached an unprecedented EUR 393 per tonne on the European market Euronext, compared to EUR 284 per tonne in November 2021. [1]

Continue reading

Passer de l’économie linéaire vers l’économie circulaire 

L’invasion récente de l’Ukraine par la Russie, ce 24 février, a provoqué une flambée supplémentaire du prix de l’énergie et des matières premières. Le cours du baril de Brent a dépassé rapidement les 100 dollars, une première depuis 2014, pour frôler les 150 dollars en début de cette 10e semaine de l’année. Le blé a quant à lui atteint, vendredi dernier, le prix de 393 euros la tonne sur le marché européen Euronext, contre 284 euros la tonne en novembre 2021[1].

Continue reading

A rise in prices for the long haul

With an annual inflation rate[1] estimated at 4.1% in December 2021 and 3.6% in January 2022[2] by STATEC, the rise in prices continues at a sustained rate, threatening the consolidation of the Luxembourg economy and weighing on the costs borne by companies. The effect on their competitiveness is undeniable, with the latter seeing their margins and profitability decline, and as a consequence, their capacity for innovation and investment reduced in the medium run, particularly in the digital and environmental transitions. In the long run, this can have a negative impact on the growth potential of the economy, leading to the fear that companies will fail, resulting in a loss of tax revenue for the State, a decrease in the attractiveness of Luxembourg, and a hindrance to economic diversification. In order to counter this vicious circle before it takes hold, it is time for action.

Continue reading

Une hausse des prix qui s’installe dans la durée

Avec un taux d’inflation annuel[1] évalué à 4,1% en décembre 2021 et à 3,6% en janvier 2022[2] par le STATEC, la hausse des prix garde un taux soutenu, menaçant la consolidation de l’économie du Luxembourg et pesant sur les coûts à la charge des entreprises. L’effet sur leur compétitivité est indéniable, ces dernières voyant leurs marges et leur rentabilité reculer, avec pour conséquence de voir réduire leurs capacités d’innovation et d’investissement à moyen terme, notamment dans les transitions digitales et environnementales. A long terme, cela peut peser sur le potentiel de croissance del’économie, laissant craindre des disparitions d’entreprises entraînant des pertes de recettes fiscales pour l’Etat, une baisse de l’attractivité du Luxembourg, et des freins à la diversification économique. Afin de contrer ce cercle vicieux avant qu’il ne s’installe durablement, l’heure est à l’action. 

Continue reading

Climate transition: Saying yes to ambitious and realistic targets and no to economic decline

Devastating floods in the Greater Region, forest fires in the south of Europe, and record temperatures…. An accumulation of extreme weather events in Europe and around the world has dominated the news this summer. The conclusions of 230 experts from 60 countries that make up the Intergovernmental Panel on Climate Change (IPCC) are therefore not surprising: they show with an unprecedented degree of certainty and precision that the climate is changing more quickly than expected. This sixth assessment report, ‘Climate Change 2021: The Physical Science Basis’, published in August although drafting began in 2017-2018, warns that the critical threshold of 1.5°C (compared to the pre-industrial era) will have already been passed by around 2030. That is, ten years earlier than predicted in 2013. To keep warming below 2°C until 2030 and delay, or at least limit, the increasingly damaging and recurring effects of global warming, scientists are sounding the alarm and calling on the international community to act without delay.

Continue reading

Transition climatique : oui pour des objectifs ambitieux et réalistes, non à la décroissance !

Inondations dévastatrices dans la Grande Région, feux de forêts dans le sud de l’Europe combinés à des températures records… Une accumulation d’événements climatiques extrêmes en Europe et dans le monde a dominé l’actualité de cet été. Les conclusions des 230 experts de 60 pays, formant le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) ne sont donc pas surprenantes : elles démontrent avec un degré de certitude et une précision inédits que le climat change plus rapidement que prévu. Ce 6ème rapport d’évaluation « Changements climatiques : les éléments scientifiques », publié le 9 août dernier, et dont la rédaction a débuté en 2017-2018, prévient que le seuil de basculement critique de 1,5°C (par rapport à l’ère préindustrielle) sera déjà franchi aux alentours de 2030. Soit dix ans plus tôt qu’attendu encore en 2013. Pour maintenir le réchauffement en dessous de 2°C d’ici 2030, et retarder, ou au moins limiter, les effets de plus en plus néfastes et récurrents du réchauffement climatique, les scientifiques tirent la sonnette d’alarme et appellent la communauté internationale à agir sans tarder.   

Continue reading

Soaring raw material and labour prices: A thorn in the side of recovery.

Vaccinations are beginning to bear fruit, large-scale stimulus programmes are aimed at boosting the economy, and demand in particular, and consumers are eager to put the pandemic behind them and look to the future. Circumstances seem to be ripe for a dynamic recovery of the European and Luxembourg economy. But could rising prices and the lack of raw materials and labour spoil everything?

Continue reading