AI and Big Data: Today’s data to usher in tomorrow

Publication date of this edition of A&T and the blog: Tuesday, 6 December 2022

2022 saw the launch of the Luxembourg Metaverse1, an interactive virtual reality space where internet users can use a digital avatar to take part in events and visit various places (for instance, digital points of sale, exhibitions, etc.) without leaving the comfort of their living room. Although still in its infancy, this ambitious project heralds a wind of change in the way that social and economic interactions generally take place. It must be acknowledged that the ever-increasing integration of digital technologies, coupled with lower costs of data collection, storage and processing, has promoted an environment in which the digital and physical worlds overlap. The concept of the datasphere has come into being – and is destined to develop rapidly.

Continue reading

IA et Big Data : Données aujourd’hui pour recevoir demain

2022 a vu le lancement du « Luxembourg Metaverse (1) », un espace de réalité virtuelle interactif où les internautes peuvent, via un avatar, participer à des évènements et visiter des lieux divers (ex : points de vente numériques, expositions…) sans quitter le confort de leur salon. Bien qu’il ne soit qu’à ses premiers balbutiements, ce projet ambitieux fait pressentir un vent de changement sur la nature des interactions sociales et économiques dans leur ensemble. Force est de constater que l’intégration progressive des technologies digitales, concomitante à la baisse du coût de la collecte, du stockage et du traitement des données, a fait émerger un environnement dans lequel mondes numérique et physique se superposent. Le concept de « datasphère » a ainsi vu le jour.

Continue reading

The promotion of foreign trade and internationalisation of Luxembourg companies in a changing world – some reflections on the background

Luxembourg’s economy is distinguished by being extremely open internationally (share of exports and imports in GDP) and, on the basis of this indicator, ranks among the most open in the world (as are Singapore, Hong Kong, etc.). This is explained by the considerable weight in its foreign trade of exports of services, nearly 50% of which are of a financial nature. But the fact remains that foreign trade in goods also plays a decisive role in the creation of economic value and Luxembourg companies are increasingly adopting the path of selling their products to clients residing abroad – an obvious choice, since the chances of increasing sales are limited within the confines of the home market. The business plans of many companies established in Luxembourg are exclusively targeted at international markets and the Grand Duchy offers numerous advantages as an international platform for developing import/export activities with partners located throughout the globe.

Continue reading

La promotion du commerce extérieur et l’internationalisation des entreprises luxembourgeoises dans un monde en mouvance – quelques réflexions de contexte

L’économie luxembourgeoise se caractérise par un degré d’ouverture à l’international (part des exportations et importations dans le PIB) extrêmement élevé et se positionne au vu de cet indicateur en haut du classement au niveau mondial (au même titre que Singapore, Hong Kong, etc.). Cela s’explique par le poids considérable dans le commerce extérieur des exportations de services, dont à peu près 50% sont constituées par des services financiers. Il n’en reste pas moins que le commerce extérieur de biens joue également un rôle déterminant dans la création de valeur économique et de plus en plus d’entreprises luxembourgeoises s’engagent dans la voie de la vente de leurs produits à des clients résidents à l’étranger. Choix logique, alors que les possibilités d’augmentation du chiffre d’affaires sont limitées sur notre territoire national restreint. Le business plan de nombreuses entreprises implantées au Luxembourg cible exclusivement les marchés internationaux, et le Grand-Duché offre de nombreux atouts en tant que plateforme internationale pour développer des activités import-export avec des partenaires localisés aux quatre coins du monde.

Continue reading

Digitalisation : le Luxembourg à la hauteur de ses ambitions ?

Si digitaliser n’est pas une fin en soi, c’est bien une condition nécessaire au progrès technologique et sociétal, à l’innovation et aux gains d’efficience, tant pour l’Etat que pour les citoyens et entreprises. Tout le monde a-t-il pris ce virage technologique ? C’est notamment pour répondre à cette question que la Chambre de Commerce a lancé en 2019 un groupe de travail dédié à cette thématique, afin d’évaluer les forces, mais également les faiblesses, du Luxembourg, dont l’ambition est de devenir une « Digital Nation ». Cet article en résume certaines conclusions et recommandations.

Continue reading

National Reform Programme, National Stability Programme, Technical Review of the General Pension Insurance Scheme: A good time to take a look at the country’s challenges 

Being an economic analyst in these times is a challenge. And for good reason: in recent months, the global economic situation has been riddled with a series of significant shocks that have regularly changed forecasts. After, ‘everything depends on vaccination rates’, and ‘everything depends on price trends’, came, ‘everything depends on the situation in Ukraine’. Indeed, beyond the dramatic human consequences of this new crisis that has blindsided the entire world, the invasion of Ukraine has a much greater global impact than we could have imagined: increased shortages of electronic materials and raw materials in general, scarcity of basic food products, and more. Above all, this international crisis is right on the heels of a previous international crisis that already greatly weakened the economic fabric. 

Continue reading

Programme national de réforme, Programme de stabilité et de croissance, Bilan technique de l’assurance pension : l’occasion de faire le point sur les défis du pays

Être conjoncturiste à l’heure actuelle est un défi. Et pour cause, ces derniers mois, la conjoncture mondiale est ponctuée de chocs plus ou moins importants modifiant inlassablement les prévisions. Après le « tout va dépendre de la couverture vaccinale », le « tout va dépendre de l’évolution des prix », est venu le temps du « tout va dépendre de la situation en Ukraine ». En effet, au-delà des conséquences humaines dramatiques de cette nouvelle crise qui a pris de court le monde entier, l’invasion de l’Ukraine a un impact global bien plus important que ce à quoi nous pouvions nous imaginer : aggravation de la pénurie des matériaux électroniques, et des matières premières en général, raréfaction de produits alimentaires de base, etc. Surtout, cette crise internationale talonne de près une autre qui a déjà fortement fragilisé le tissu économique.

Continue reading

Moving from a linear economy to a circular economy

Russia’s recent invasion of Ukraine on 24 February has led to a further surge in energy and commodity prices. The price of a barrel of Brent crude oil has quickly gone above USD 100, the first time this has happened since 2014, reaching almost USD 150 at the start of the 10th week of the year. As for wheat, last Friday it reached an unprecedented EUR 393 per tonne on the European market Euronext, compared to EUR 284 per tonne in November 2021. [1]

Continue reading

Passer de l’économie linéaire vers l’économie circulaire 

L’invasion récente de l’Ukraine par la Russie, ce 24 février, a provoqué une flambée supplémentaire du prix de l’énergie et des matières premières. Le cours du baril de Brent a dépassé rapidement les 100 dollars, une première depuis 2014, pour frôler les 150 dollars en début de cette 10e semaine de l’année. Le blé a quant à lui atteint, vendredi dernier, le prix de 393 euros la tonne sur le marché européen Euronext, contre 284 euros la tonne en novembre 2021[1].

Continue reading

A rise in prices for the long haul

With an annual inflation rate[1] estimated at 4.1% in December 2021 and 3.6% in January 2022[2] by STATEC, the rise in prices continues at a sustained rate, threatening the consolidation of the Luxembourg economy and weighing on the costs borne by companies. The effect on their competitiveness is undeniable, with the latter seeing their margins and profitability decline, and as a consequence, their capacity for innovation and investment reduced in the medium run, particularly in the digital and environmental transitions. In the long run, this can have a negative impact on the growth potential of the economy, leading to the fear that companies will fail, resulting in a loss of tax revenue for the State, a decrease in the attractiveness of Luxembourg, and a hindrance to economic diversification. In order to counter this vicious circle before it takes hold, it is time for action.

Continue reading