Maîtriser les coûts et l’inflation via une indexation « conforme RIFKIN »

Le processus de Troisième Révolution Industrielle (TRI) a été lancé en 2015, avec le concours du Ministère de l’Economie, de la Chambre de Commerce et de IMS. Je me félicite de ce travail prospectif, innovant et de longue haleine, qui permet au Luxembourg de disposer de très utiles balises en vue de son adaptation à la « nouvelle donne économique ». Continue reading

Gouvernement(s) : quel bilan, quels défis, quels no-gos ?

Au moment où une législature s’achève, il me paraît judicieux de tirer un premier bilan de l’expérience gouvernementale. Une évaluation forcément incomplète à ce stade, car c’est souvent avec un certain recul – voire même un recul certain – que peut être correctement appréhendée une politique forcément multiforme et dont certains effets ne se dévoilent qu’au fil du temps. Un bilan nécessaire cependant, car il souligne les défis auxquels sera confronté le prochain Gouvernement, qui ne disposera certainement pas d’une éternité pour poser ses premiers jalons et mettre en œuvre les réformes requises.

Quel bilan ?

Il me semble qu’on puisse inscrire au crédit du Gouvernement actuel les initiatives liées notamment au « processus Troisième Révolution Industrielle », visant à favoriser une croissance plus qualitative, assise sur des gains d’efficacité plutôt que sur l’utilisation croissante de ressources non extensibles à l’infini (l’emploi frontalier, par exemple). Je note aussi la volonté de diversifier l’économie – en direction du spatial par exemple – et d’accroître son intensité en recherche et développement. Le tout a été mis en œuvre sans négliger la place financière, comme le montrent les efforts de promotion des Fintech et les actions accomplies afin de favoriser la transparence fiscale – qui sont essentielles autant pour la réputation internationale du Luxembourg que pour le fonctionnement au jour le jour de nos sociétés financières.

Continue reading

Crédits immobiliers : qui trop embrasse mal étreint…

Dans un rapport de novembre 2016, le Comité européen du risque systémique (CERS) avait mis en exergue certaines vulnérabilités du marché immobilier au Luxembourg et dans 10 autres pays de l’Union européenne[1]. Selon le CERS, le Luxembourg se caractériserait ces dernières années par la conjonction d’une hausse soutenue de l’endettement des ménages et d’une forte progression des prix immobiliers. Continue reading

Quo vadis télétravail ?

Il est sur toutes les lèvres et il interpelle : le télétravail. Si l’idée de travailler à partir d’un endroit qui n’est pas le lieu de l’entreprise n’est en rien révolutionnaire, c’est plutôt la possibilité donnée par les ordinateurs, tablettes et autre artéfacts connectés qui le rend a priori plus abordable. Plus besoin de clés USB, de documents imprimés, de versions parallèles : la connectivité et la numérisation rendent possible le travail quasi indépendamment du lieu. Continue reading

Viser les étoiles tout en gardant les pieds sur terre

L’annonce en février 2016 du ministre de l’Economie Etienne Schneider, de faire du Luxembourg « le premier pays européen à exploiter et à valoriser les ressources spatiales », a été très bien accueillie. La presse internationale s’est vivement intéressée au sujet et les retombées médiatiques ont contribué à faire rayonner le Luxembourg au-delà de nos frontières.

Continue reading

Pensions : contre le statu quo

L’IGSS a récemment diffusé son « Bilan technique du régime général d’assurance pension – 2016 »[1], un document riche d’enseignements et qui met clairement en relief la nécessité absolue de remettre sur le métier la réforme des pensions.

Depuis de nombreuses années déjà, la Chambre de Commerce met en exergue cette hypothèque, pour notre modèle économique et social, que constitue le financement des pensions. Dans son avis publié en avril 2012 à propos de ce qui allait devenir la loi du 21 décembre 2012 portant réforme de l’assurance pension [2], la Chambre de Commerce estimait que les ajustements techniques proposés dans cette réforme (soit schématiquement une diminution graduelle des taux de majoration proportionnelle, un renforcement des règles anti-cumul et l’introduction sélective de modérateurs du réajustement des pensions aux salaires réels) étaient insuffisamment incisifs pour assurer durablement le financement du régime de retraites. Elle affirmait même qu’un véritable « âge d’or économique » serait requis afin de minimiser les effets de la catastrophe annoncée et qu’une réforme future était « d’ores et déjà implicitement nécessaire ».

Continue reading

Les dossiers de la rentrée : on prend les mêmes et on recommence…

Cette trêve estivale est bienvenue : après une première moitié 2016 très (trop ?) mouvementée, la seconde partie devrait être tout aussi animée. La complexité et l’envergure de plusieurs dossiers font que ceux-ci nous suivront encore des mois, voire des années. Je compte en citer trois plus particulièrement dans ce post, en l’occurrence 1. le Brexit et le positionnement du Luxembourg à son égard, 2. la réforme fiscale avec ses implications sur les finances publiques et 3. la course aux talents pour développer nos niches de compétences dans l’ère digitale, ces trois sujets étant par ailleurs directement ou indirectement liés. Continue reading

Réussir à former et former pour réussir !

La Chambre des Députés vient de voter le projet de loi modifiant la loi modifiée du 19 décembre 2008 portant réforme de la formation professionnelle. L’avis de la Chambre de Commerce à ce sujet (cf. www.cc.lu ) a été mitigé : certains changements sont à saluer, d’autres auraient pu aller plus loin. La formation professionnelle initiale représente un défi d’envergure dans la mesure où un rapprochement renforcé entre l’école et le monde économique est indispensable.

Continue reading