Pour une « Troisième Révolution Industrielle » à la luxembourgeoise !

Le prospectiviste Jeremy Rifkin, père de la théorie de la Troisième Révolution Industrielle, laquelle vise à faciliter la transition vers un nouveau modèle économique défini par le couplage des technologies de l’information, des énergies renouvelables et des réseaux de transport intelligents, a trouvé avec le Luxembourg un terreau idéal pour mettre en avant sa vision d’une économie pleinement interconnectée et durable. Le Luxembourg pourrait, à la faveur de ce processus ouvert, devenir un précurseur des idées innovantes lui permettant de relever les grands défis du futur. Ce processus permettrait notamment de valoriser et de compléter une série d’atouts que notre pays développe actuellement à travers sa politique de diversification afin de constituer une base solide pour réaliser ce pas en avant. C’est la première fois qu’un exercice d’une telle envergure est mené au niveau national, avec une figure emblématique de la prospective en la personne de J. Rifkin.

Continue reading

“Sàrl simplifiée” – promoting entrepreneurship !

The Grand Duchy of Luxembourg is a very open and cosmopolitan country in the heart of Europe. Over the past years, Luxembourg’s wealth has been created to a large extent by its financial sector. This unprecedented growth was enabled, amongst several other factors, by the extremely rash and flexible legal framework.

Since the recent economic slowdown and the increasing regulatory requirements for the financial sector, the discussion over the importance of other sectors has become more dynamic and imminent. Sectors such as ICT, Biohealth or Logistics are now at the core of Luxembourg’s growth plans, not forgetting of course the further development of the financial sector.

Continue reading

Les données économiques luxembourgeoises ramenées au PIB … à interpréter avec prudence

Le but du présent article n’est pas de discuter la pertinence du PIB pour mesurer la qualité de vie, ni de revenir sur les limites de l’indicateur du PIB en tant que tel. En effet, le PIB reste un indicateur incontournable de la performance économique, moteur fondamental du bien-être. Mais mesurer le bien-être nécessite d’aller au-delà du PIB et des autres données économiques traditionnelles, ce qui fait l’objet de réflexions approfondies au sein de diverses institutions et différents groupes de travail dans le contexte de la notion de PIBien-être. Continue reading